Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 15:15

il est né le 22 mars 1913, incorporé au 158 RI à Strasbourg.
En 1939 il fut mobilisé sur place aux usines POTEZ à Méaulte.
L'armistice signé il passait en zone libre, puis il gagnait l'Espagne.
Il est emprisonné pendant six mois au camp de Miranda, il s'évade et rejoint l'Angleterre.
En juillet 1941, engagé volontaire dans les forces FFL il est incorporé au groupe Lorraine.
Il fait beaucoup de missions au dessus de la région Nord-Pas de Calais, et il devient sergent chef. Il est abattu le 8 février 1944 sur la base d'Eperlecques près de St-Omer 

blockhaus d'EperlecqueEperlecquesDSC_6473_DxO_raw.jpg

Le 11 novembre 1949 la municipalité fait poser 2 plaques ainsi libellées -Rue du Sergent-chef Pierre wattel-.
1 plaque sur la grange Bernard Coquelle face à la salle des fêtes, la 2ème à la petite grange de Mr Emile Hénoque.
Lors de l'inauguration le drapeau se déchira en deux, il était trop cloué. J'était présent à la cérémonie.
 Mr Gontrant Deméaulte ancien maire de Ytres épingle sur la poitrine de Mr Wattel Henri père de Pierre la médaille militaire. Monsieur Wattel était maire de Ytres à l'époque.

Mr Wattel est au centre des pompiers
undefined

En 1984, les deux plaques sont enlevées et remplacées par de nouvelles ainsi libellées -Rue Wattel- elles sont changées par Mr Lecat André maire à cette époque. Voyant cela j'ai déposé une réclamation.
Le 26 mars 1985 ily a eu une cérémonie et on mettait une plaque à la mairie et une autre au monument aux morts. ce jour là Mr Carette épingle la médaille du combattant à Mr Maurice Wattel frère du héros disparu.
Le lendemain j'ai été trouver le maire pour que l'on remette les plaques de la rue comme à l'origine, il refusait.
Quel malheur de ne pas comprendre l'histoire!
La semaine à venir je me suis rendu à une réunion de conseil pour expliquer cela à nouveau.
je demande un vote à mains levées
Je n'ai pas dormi pendant 8 jours de cela.
Une conseillère (Michelle Bédu) et le maire (André Lecat ) ne votèrent pas. 9 voix pour et 2 voix contre.
Le maire promit de remettre les plaques. Cela à duré encore 3 ans.
Je tombais malade en 1991, une fois rentré de l'hopital je me rendais chez le maire. il me dit "j'ai tes plaques". je lui demandais de les remettre en place, il refusait.
quel malheur de ne pas comprendre l'Histoire.
J'en parlait à Daniel Lenglet, il me dit qu'il les remettrait en place, Il les reposait avec Henri Lestocart conseillé municipal à cette époque..
Les plaques sont au nombre de quatre libellées identiques aux anciennes
 -Rue du Sergent-chef Pierre Wattel- .
Mr Henri Lestocart m'a donné une des plaques démontées, elle est criblée de trous.
Il ne faut jamais oublier cet homme qui a donné sa vie pour notre pays de liberté.
                                                                                    Louis Carnian

.

Partager cet article

Repost 0
Published by riton5012 - dans Histoire de guerre
commenter cet article

commentaires

Anonyme 16/03/2008 16:11

NOUS N'AVONS JAMAIS EU DE MAIRE A LA HAUTEUR !!!!VOS ARTICLES SONT EXCELLENTS .CONTINUEZ CELA EN VAUT LA PEINE !

riton5012 16/03/2008 18:22



Ceux qui se souviennent de l'histoire des plaques sont en majorité toujours là, moi personnellement ce que Louis à écrit correspond à la vérité, je ne peut que le confirmer.
Louis n'a pas voulu que tous les souvenirs de guerre qu'il à récupéré au fil de ses recherches finissent à la commune, car beaucoup le prenait pour une personne un peu dérangée.
ils voulaient le beurre et ect.....
je trouve ça malheureux, car l'exposition de ces objets aurait pu mettre un peu d'animation dans le village, mais comme le dit si bien tintin dans lo-raye, l'ytriens veut bien bouger en restant
chez lui;
c'est un blog assez décapant mais d'une vérité percutante, il mérite d'être connu.



Présentation

  • : le blog ytres par : henri Lestocart
  •   le blog ytres par : henri Lestocart
  • : Histoire et les histoires sur la vie du village anciennes et récentes. photos et documents de toutes provenances
  • Contact

Recherche