Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 19:36

Jugé hier au tribunal correctionnel d'Arras et aujourd'hui dans La Voix Du Nord.

 

Le 31 octobre 2010, à Ytres, au sud est de Bapaume, le propriétaire du bois de la Vierge et un garde-chasse avaient échangé des coups de chevrotines. Un différend qui n'avait, heureusement, pas eu de conséquences trop dramatiques.

 

Le tribunal correctionnel a jugé, mardi soir, cet échange de coups de feu entre un « chasseur des bois » et un « chasseur de la plaine ».

Ce jour-là, le 31 octobre, le premier nommé, guette à l'extérieur du bois dont il est le propriétaire, voulant s'assurer, selon lui, que la chasse qui se déroule chez lui se passe bien. À trente mètres de lui se tient un garde-chasse avec ses chiens. Lui surveille la pâture d'un autre propriétaire terrien où se tient une autre battue. Ce dernier demande alors au propriétaire de s'éloigner de l'endroit. L'autre rétorque au garde-chasse de tenir ses chiens sinon il va tirer. Il finit par le faire visant à côté des canidés. Aucune bête n'est blessée mais le garde-chasse riposte à cette provocation, tirant à droite de l'homme qui reçoit malgré tout deux plombs dans la jambe gauche. À son tour le propriétaire, qui est en léger surplomb, tire. Le garde-chasse a tout juste le temps de lever le bras pour protéger son visage, il est atteint de trente-deux plombs à la joue, au coude et sur le long de la gauche de son corps.

Réalisant sans doute qu'il était allé trop loin et voyant sa victime ensanglantée, le propriétaire du bois appelle les gendarmes de Bapaume. Il est un peu moins de 15 h. On est passé près du drame. Un petit plomb mal placé suffit parfois pour tuer une personne.

Selon le propriétaire du bois, après la riposte du garde-chasse, il aurait perdu l'équilibre et le coup serait parti tout seul. Il n'aurait pas visé le garde-chasse qui affirme, lui aussi, n'avoir pas visé notre homme. Le tribunal n'a pas jugé une tentative d'homicide mais une « violence avec usage ou menace d'une arme sans incapacité » du garde-chasse et une « violence aggravée du propriétaire par deux circonstances suivies d'une incapacité n'excédant pas huit jours ».

« On a l'impression qu'on est dans une cour d'école » clame le procureur Bozzolo qui gronde « ces grands enfants ». « La chasse est un loisir. Vous n'êtes plus des hommes de Cro-Magnon ! » Maître Robiquet évoque la tension entre les deux hommes et le contexte : un homme du Nord qui s'installe à Ytres, un « étranger » qui achète, en 2002, un bois dans lequel la société de chasse locale avait pris ses habitudes. Un bois dans lequel son client a constaté de nombreux braconnages et vols depuis des années.

Maître Vaast, le défenseur du garde-chasse, rappelle les paroles du propriétaire lors de son audition à la gendarmerie : « Lorsqu'on vous tire dessus, le réflexe est de se défendre ! » L'avocat évoque l'attitude du propriétaire « obsédé par l'idée qu'on puisse rentrer dans son bois ».

Le garde-chasse est finalement condamné à 10 mois de prison assortis du sursis. Son agresseur à 18 mois de sursis.

Les deux hommes écopent d'une amende de 1 000 E et interdiction d'utiliser une arme durant cinq ans. En outre, leurs armes, saisies au moment des faits, sont confisquées.

 

"sans commentaire et que dire de la bétise humaine sauf qu'ils s'en "tirent" à bon compte".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by riton5012
commenter cet article

commentaires

jacques 10/12/2010 11:27



Bonjour.


Une histoire bien singulière qui reflète bien l'état d'esprit de (certains) chasseurs.


Pas tous, heureusement peut-on dire; l'issue n'a pas été dramatique, mais elle aurait pû l'être.


Le tribunal a été plus que clément dans cette histoire... quand on tire sur quelqu'un c'est une extrème gravité, pour le moins une interdiction totale de chasser et de posséder une arme aurait pû
être prononcée.


Ils s'en tirent bien..


 



riton5012 10/12/2010 13:43



Le manque d'impartialité laisse parfois dubitatif ? mais bon! c'est jugé.


Si ça pouvait leur mettre du "plomb" dans la tête. "difficile de ne pas le faire"



Présentation

  • : le blog ytres par : henri Lestocart
  •   le blog ytres par : henri Lestocart
  • : Histoire et les histoires sur la vie du village anciennes et récentes. photos et documents de toutes provenances
  • Contact

Recherche