Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 14:00

Il en é été question pendant un bon moment et c'est le jeudi 1er octobre 1967 qu'a été voté par référendum le rattachement de Ytres "Somme" au Département du Pas de Calais.

244 votants se sont présentés pour cet événement.

Il n'y a pas eu de bulletins nuls.

175 bulletins pour et 69 contre.

C'est en 1970 que ce changement de département a été effectif.

Le maire de l'époque était Lucien Raison.

Les gens qui auraient des anecdotes ou des informations supplémentaires sur ce sujet peuvent les ajouter dans les commentaires ou mettre un post dans le forum.

Il est vrai que très peu d'écoliers allaient à Péronne à l'époque on se retrouvait à Bapaume. Les bus scolaires desservaient journellement Bapaume, comme Ytres ne  faisait pas partie du P.d.C nous devions payer le transport pour nous rendre à l'école, c'était il me semble mensuel.

Après le rattachement au Pas de Calais les écoliers de Ytres se rendaient à l'école à Bapaume gratuitement.

Les dernières voitures immatriculées dans la Somme étaient celle d'Emile Henocque, une 4L qui a brulée dans l'incendie de la grange, il ne restait plus alors que celle d'Henri Carnian "une Ford" qui a été vendue dans le P.d.C et qui roule encore aujourd'hui .  

 

Repost 0
Published by riton5012
commenter cet article
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 11:14

Suite aux travaux dans la salle des fêtes , la brocante de jouets ne pourra pas avoir lieu, nous l'avons donc purement et simplement annulée.

                     article passé dans LA VOIX DU NORD        YTRES

Après le remplacement des portes et fenêtres, la salle des fêtes communale est à nouveau entre les mains d'artisans de la région qui assurent, outre la mise aux normes de l'installation électrique, des travaux d'isolation des murs mais aussi du plafond qui va être abaissé.

Économies d'énergie

Cela va permettre de réduire la facture de chauffage, d'autant qu'un chauffage par pulseurs va remplacer les radiateurs électriques, relativement énergivores.

Les travaux, d'un coût global d'environ 35 000 E sont financés sur les fonds propres de la commune. Ils devraient être terminés pour la mi-décembre.

Ainsi les Ytréens pourront-ils découvrir leur salle des fêtes rénovée à l'occasion des manifestations de la fin d'année. •

 

Vous pouvez faire passer l'info. Merci.

 henri 

 

second article trouvé sur le site "LA VOIX DU NORD"                    

 

YTRES

Le chasseur et le garde-chasse se tirent dessus

Hier, deux habitants d'Ytres, près de Bapaume, âgés de 53 et 60 ans, ont été déférés au parquet d'Arras à la suite d'une querelle lors d'une partie de chasse qui aurait pu très mal finir. Les faits, qualifiés de violences avec arme, se sont produits dimanche vers 15 heures. Selon les premiers éléments de l'enquête de gendarmerie, tout serait parti d'une confrontation houleuse sur un territoire de chasse, entre deux hommes qui ne peuvent plus se voir depuis un certain temps. Le chasseur, blessé aux pieds, a eu le dernier mot en truffant de plombs le malheureux garde-chasse, qui a été touché au flanc gauche, à l'épaule, à la jambe et même au front.

 

 

 

 

Repost 0
Published by riton5012
commenter cet article
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 17:49

 le 2 février 1886 Henri Joseph Friant épouse Marie Augustine Léocadie Fontaine née le 20 janvier 1863. ils sont cultivateurs à Bus à l'entrée du village en arrivant de Léchelle.

 

Bus

  Maison Friant à bus (1ère à gauche)

 

 

 ils ont deux enfants Louis et Léa FRIANT. 
ils possédaient également un moulin à farine qui fut démolit pendant la guerre de1914-1918. 

moulin-friant--a-bus.jpg

ruine du "moulin Friant" après guerre 1914-18



Léa Friant est née le 19 avril 1895


Louis Friant est né le 26 mars1888, il est appelé en 1908 pour effectuer son service militaire N° registre matricule du recrutement 1312

 

 

 

Friant Louis LM 1

 

 

Friant Louis LM 2

 

Il est de nouveau appelé le 2ème jour de la mobilisation le 2 août 1914 

Il arrive le 4 août 1914 aux armées, il est affecté au 84ème régiment d'infanterie.

Il est blessé le 10 avril 1915 aux Eparges "pieds gelés", il est soigné du 11 avril au 3 août à l'hôpital.  

Le 4 août il est affecté au 100e régiment d'infanterie  "il est artilleur".

Évacué malade le 4 décembre 1916 retour aux armées le 26 janvier 1917.

Évacué malade le 30 octobre 1917 retour aux armées le 5 décembre 1917.

Évacué blessé le 2 mars 1918 retour aux armées le 19 mai 1918.

Évacué blessé le 31 mai 1918 par éclats d'obus à Reims, il est amputé de la cuisse droite, une ankylose osseuse de l'épaule droite, paralysie incomplète du nerf médian gauche.

 

     friant registre des armées page 5063

 

 

 

louis friant soldat

Louis Friant "sa première médaille pendant la guerre de 1914-18"
c'est la seule photo que je possède de lui "encore valide"

 

 

 

Friant Louis LM 3

 

 

Friant Louis LM 4

il aura 3 citations


Le 25 septembre 1915
: à montré un bel exemple de mépris du danger en montant bravement à l'assaut des tranchées ennemies. 


Le 21 juin 1917 : au cours d'une attaque a fait l'admiration de ses chefs. N'a pas hésité à se mettre en terrain découvert pour repousser l'ennemie qui avançait en force.


Le 30 juin 1918soldat brave et courageux a toujours fait preuve du plus complet mépris du danger notamment au cours des derniers combats où il a été blessé.

 

Friant Louis citations

 

 

suite à ses blessures,Il a séjourné plusieurs années dans les hopitaux

Friant Louis carte invalidité

 

légion d'honneur


C'est sa soeur Léa qui devra reprendre la ferme familiale à Bus.
 

Il épouse Marie Bruguet de Ytres, ils ont 2 enfants. Marie-Thérèse (ma mère) et Henri.

 



Louis-Friant.jpg

Mon grand-père sur les marches du Café

 

 

Il reprendra le café de Bernard Flon et Eugènie Bruguet après leurs décès

 

cafe-flon-bruguet--av-guerre-3.jpg

 Café Flon-Bruguet avant la guerre de 1914.

 

cafe-flon-detruit.jpg

 

 Le même endroit après la guerre avec dessus  quelques personnes de la famille Bruguet (Eugénie, Marie, Clémence, Clément) et d'autres personnes du village.

 

 café friant

 

Café "Flon Bruguet" reconstruit après la guerre de 1914-1918.

Il devient par la suite le "Café Friant" 

propriété de Louis Friant et Marie Bruguet "Mes grand-parents" .

Il est décédé en 1952 et Marie en 1953.

C'est ma mère Marie-Thérèse Friant qui en a continué l'exploitation.

Elle décède en février 1984 et c'est ma soeur qui a repris la suite.

.

Repost 0
Published by riton5012
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 13:37

Après la seconde guerre mondiale, les habitants du village ont organisé une pièce de théâtre où ont participé quelques habitants avec une troupe venue de Paris.

à l'époque Emile Hénocque s'occupait des manifestations festives du village.

 

   gens de ytres et troupe de théatrequelques noms: en bas de droite à gauche 1/ Gisèle Lesage, 2/ Jeanne Carlier, 3/ Emile Henocque, 7/ Jeanne Wilmort, 9/ Olivine Dessaint .
Gaston Vaine, Auguste Milon, Henri Watel (Maire), Eloi Lestocart, Louis Théry, Jules théry, Alfred Lubart, Robert Robas, Joseph Denis, Roger Théry, Fernand Fournier, Mr Martin.

Vous pouvez en rajouter via les commentaires.

Repost 0
Published by riton5012
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 18:06

Suite à la demande de Janine Coupé qui habite Equancourt, Je lui ai envoyé une vue du pont sur la route d'Equancourt qu'elle avait vu sur un article précédent.

cette photo qui date de la première guerre mondiale et qui montre le pont tel qu'il était à l'époque avec la maison du garde-barrières où habitait ses parents avant sa destruction par les Allemands en 1940.

Elle m'a fait une réponse qui explique sa vision des  évènements à cette époque.

 

  
c'est dans la maison de garde-barrières qu'habitaient Mr et Mme Lucas avant et pendant la guerre de 1939-1945. de 1932 à 1948 Mme Lucas était garde-barrières et Mr Lucas travaillait à ch'tiot Vélu qui faisait parti des Chemins de Fer du Nord.
 
La photo doit dater de la guerre 1914-18 car on y voit des troupes défiler avec des cavaliers en tête, et je ne connaissais pas la maison sur la cote à droite.
  Ce sont mes parents qui tenaient ce passage à niveau ( de 1932 a 1948) j'ai habité cette maison avec ma soeur ainée Suzanne ma plus jeune soeur Colette et mon frère Jean-Claude qui a été scolarisé à Ytres. C'est bien en 1940 que le pont a sauté le lendemain de la date où nous avons été évacués à Equancourt.
Par la suite, une voiture avec deux soldats Allemands a franchi ce pont sans se rendre compte qu'il était coupé et sont tombés en contre bas,


la voiture démolie est restée longtemps et les corps des deux soldats ont été inhumés en haut du pont sur le coté gauche (il y avait des croix), par la suite les Allemands sont venus récupérer les corps.
Les Allemands avaient entrepris de fabriquer une rampe de lancement de V1 depuis le tunnel et nous étions en danger car nous étions souvent mitraillés. A cette époque il y avait des ouvriers à partir du tunnel jusqu'au pont d'Etricourt, il y avait toutes les nationalités et beaucoup de gens de race noire.
Les Allemands pompaient l'eau du canal pour le vider et il y avait une multitude d'ouvriers.
 Nous étions enfants à l'époque, ma soeur aînée et moi nous allions faire la queue à la mairie d'Etricourt pour avoir des bons de ravitaillement et revenions à la nuit noire mais jamais personne ne nous a importunées, nous longions le canal aussi bien pour aller a l'école à Etricourt que pour faire les courses (nous avions 11 et 13 ans). Les travaux ont cessé quand les Anglais sont arrivés et tout est resté sur place (le matériel a été "pillé" tant qu'il y en a eu...).

je la remercie et cela donne quelques précisions supplémentaires sur la vie quotidienne de cette époque.

Repost 0
Published by riton5012
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 17:57

Photo devant la Mairie en ruines

 

 

 

2-ecole-garcons-1920--mr-Riquier.jpg

Instituteur Mr riquier

 

École des Garçons en 1920

sur la Photo

 

Emile Hénocque

Edmond Lestocart

Alfred Lubart

Joseph Legrand

Honoré Claisin

Louis Théry

Fernand Voyer

Henri Cheutet

Maurice Cheutet

Joseph Frassaint

Léandre Pronier

Emile Senet

Emile Pronier

Serge Naillon

Joseph Denis

Robert De St Aubert

Maurice Andrist

Paul Cathelain

Gaston Herbage

Eugène Martelle

Octave Pronier

Marcel Lefrère

Gustave Dhamelincourt

Jules Senet

André Rousselot

Alfred Bédu

Pierre Arèse

Joseph Arèse

André Arése

Paul Cadet

Jean Bruguet

 

 


 

 

 Devant l'église en ruines

 

 3-ecole-filles-1920--1.jpg

 

Ecole des filles en 1920

sur la photo

 

Henriette Cavet

Rose Bédu

Berthe Bédu

Julie Martelle

Lucienne Martelle

Marie Baudelot

Yvonne Baudelot

Raymonde Coquelle

Yolande Pronier

Marie neveux

Colombe Courtauld

Andrée Dazin

Yvonne Marquant

Charlotte Frassaint

Germain Gorguet

Rolande Naillon

Marcelle Dazin

Gabrielle Gosselin

Eugénie Thomas

Gilberte Lesage

Antoinette Robas

Marcelle Didier

Léonne Voyer

Irène Vaine

Juliette Vaine

 

 

 

Repost 0
Published by riton5012
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 10:27

j'ai ouvert un forum de discussions sur Ytres visible avec ce lien:

http://ytres.xooit.com/portal.php 

 

 

forum ytres

 

c'est une continuité au blog qui permet aux gens du village de converser ou d'ajouter une discussion à l'un ou l'autre des sujets qui sont indiqués dans le forum ou s'ils le souhaitent en ajouter d'autres en restant dans le sujet principal qui est YTRES.

pour se connecter il suffit de s'inscrire en cliquant sur la carte correspondante.

 

Repost 0
Published by riton5012
commenter cet article
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 11:37

DIMANCHE 4 Juillet 2010

 

Dans le cadre du Pays d'Artois

 

"Les dimanches de l'Artois"

 

Organisent à Vélu

 

 

velu-copie-2.jpg 

 

   une promenade champêtre et historique

 

 

velu.jpg

 

suivie d'une exposition en mairie.

le thème de cette journée est

 

"si Vélu m'était conté...."

 

Le rendez-vous est fixé à 10 h devant l'église de Vélu.

 

 

  vélu

Repost 0
Published by riton5012
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 10:02

Quand la guerre de 1914-1918 s'est terminée, il y a eu des "dommages de guerre" qui ont été payés aux gens qui en ont fait la demande pour l'occupation pendant les années de guerre, les dégâts sur les bâtiments et sur les outils de travail.

en voici un exemple :

 

 

Hénocq Léon dommage de guerre

 

 

 

Hénocq Léon dommage de guerre (2)

 

 

Hénocq Léon dommage de guerre (3)

 

 

 

Hénocq Léon dommage de guerre (4)

 

 

Hénocq Léon dommage de guerre (5)

 

 

 

 

Hénocq Léon dommage de guerre (6)

 

 

Ces documents m'ont été envoyés par Hénocq Jean-Marie

petit-fils de Hénocq Léon qui habitait à l'époque "rue de Bourjonval"

 

Repost 0
Published by riton5012
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 11:00

 

2 photos

équipe de foot entre les deux guerres

 

 

équipe de foot d'ytres - Copie

                                                         date ?

1/ Constant Gillard - 2/ - 3/ - 4/ - 5/  Emile Hénocque - 6/ Jules Sené - 7/  Albert Bancourt - 8/ -  9/ - 10/ - 11/ - 12/ Louis Théry -

Alfred Bédu 2 ou 4 - Jules Théry 2 ou 4 - Jules sené 6 ou 8

si vous avez des noms, ajoutez les aux commentaires.

 


 

 

equipe-de-foot 0001 - Copie

 

                                                            Date ?

Repost 0
Published by riton5012
commenter cet article

Présentation

  • : le blog ytres par : henri Lestocart
  •   le blog ytres par : henri Lestocart
  • : Histoire et les histoires sur la vie du village anciennes et récentes. photos et documents de toutes provenances
  • Contact

Recherche